FAQ

questions fréquentes

Les premières taches brunes, rides d'expression et signes de relâchement cutané apparaissent dès la trentaine, de manière plus ou moins prononcée en fonction de votre style de vie et de vos origines.

Les injections de toxine botulique (ou traitement par le Botox) retardent l’apparition de rides telles que la patte d'oie et la ride du lion. Le fait de détendre les muscles qui sont responsables de certaines mimiques a pour effet de rééduquer ces muscles, évitant l’apparition de rides prononcées qui sont visibles même lorsque le visage est statique.

Dès la vingtaine pour la toxine botulique (communément appelée Botox), et le PRP. Dès l’apparition des premières rides pour l’acide hyaluronique.

Pour plusieurs raisons : parce que l’acide hyaluronique est déjà présent dans notre peau, est un produit de comblement résorbable, parce qu’il hydrate en profondeur et améliore la physiologie et la santé de la peau, et parce qu’il existe une enzyme qui dissout l’acide hyaluronique, ce qui rend toute intervention réversible si désiré ou nécessaire.

Les deux types d’épilation sont efficaces, toutefois l’efficacité du laser est supérieure. De plus, l’épilation au laser – contrairement à la lumière pulsée – permet d’épiler les peaux noires. De manière générale, le ratio bénéfice / risque est supérieur pour les lasers. A Forever Institut nous choisissons d’épiler avec des lasers et non des lampes flash pour des raisons de sécurité, d’efficacité et de rapidité.

Il existe plusieurs appareils et techniques pour corriger l’effet peau d’orange : l’endermologie par CelluM6, les ondes acoustiques par X-Wave, la mésothérapie anti-cellulite, le Cellfina®, et divers massages manuels. Le choix va dépendre du stade évolutif de la cellulite (est-ce qu’elle est récente ou ancienne), de la présence d’une rétention d’eau ou de fibrose, et de la surface à traiter. Par exemple, le CelluM6 est indiqué lorsque la cellulite est répartie sur une surface étendue tandis que X-Wave corrige la cellulite plus profonde et localisée.

Oui. Nous disposons de nombreux peelings et traitements lumière différents pour les adapter à n’importe quel type d’acné. Par exemple, le masque biothermique à la vitamine A ou le laser vasculaire VBeam® sont particulièrement adaptés à ce cas.

Oui. Le soleil n’est pas une contrindication pour une majorité de traitements tels que les peelings, les injections, et certains lasers comme le PicoSure Focus® et les lasers vasculaires. Pour qu’il puisse être effectué durant la saison estivale, le traitement choisi ne doit pas endommager l’épiderme, c’est-à-dire ne pas créer de blessures ou de croûtes sur la peau. Par exemple, le laser fractionné Fraxel® et le laser pigmentaire Q-Switch Alexandrite® sont déconseillés en été.

En ce qui concerne l’épilation laser : les traitements se font uniquement sur une peau débronzée. L’exposition solaire post laser n’est toutefois pas contrindiquée. Planifiez donc vos séances d’épilation laser avant de partir en vacances.

Nos médecins et thérapeutes se réservent toutefois dans chaque cas spécifique de donner leur avis pertinent.

Il existe un soin du visage qui associe laser et lumière pulsée. Nous appelons ce soin « light me up ». Le laser purifie la peau, et la lumière pulsée stimule la fabrication de nouveau collagène et offre un coup d’éclat. Les bénéfices sont comparables à ceux obtenus avec un peeling, mais sans irriter la surface de la peau.

Les injections de toxine botulique (communément appelée Botox) sont compatibles avec tous les types de laser. Les injections d’acide hyaluronique sont compatibles avec les lasers qui agissent à la surface de la peau, comme les lasers pigmentaires, le laser vasculaire VBeam®, le laser picoseconde PicoSure Focus® et la lumière pulsée.

Les appareils médicaux qui agissent plus en profondeur, comme le Inifini®, le Fraxel® et l’Ulthera® se pratiquent idéalement à quelques semaines d’intervalle avec une séance d’injections d’acide hyaluronique. 

La pose de fils tenseurs est un acte de médecine esthétique et non de chirurgie. Cette procédure a un effet lifting sur les tissus. Elle permet de redessiner l’ovale de votre visage, mais n’en modifie pas les traits. 

Notre institut est l’un des plus grands centres lasers de Suisse. Nous disposons des lasers Nd:YAG qui permettent d’épiler et d’éliminer les taches et excroissances diverses sur les peaux noires. Le PicoSure®, laser de dernière génération, s’utilise pour le détatouge et la réjuvénation sur tous les types de peau. De plus, parmi notre équipe, deux infirmières expertes en peelings sont spécialisées dans le traitement des taches pigmentaires sur les peaux foncées. Quant aux cicatrices et vergetures sur peaux noires, la prise en charge est plus complexe, mais nous offrons plusieurs techniques qui permettent d’améliorer leur apparence.

Tout dépend du type de traitement : le coup d’éclat prodigué par un seul peeling dure quelques jours ; les bénéfices de l’acide hyaluronique durent entre 6 et 18 mois ; alors qu’une tache brune éliminée par laser l’est pour plusieurs années.

Il est important de savoir que les résultats des traitements de médecine esthétique sont potentialisés par des interventions régulières, et par l’association de plusieurs approches.

Un des grands avantages de la médecine esthétique d’aujourd’hui est qu’elle est peu - voire pas - invasive. Tous les traitements que nous vous proposons à Forever Institut offrent des résultats naturels. Votre entourage remarquera votre bonne mine, votre regard reposé, votre silhouette affinée…

Les rougeurs qui peuvent apparaitre après un peeling moyen ou une séance de photoréjuvénation, ou les petits bleus qui apparaissent dans 10% des cas d’injections peuvent être camouflés par un peu de maquillage.

Quelques exemples de procédures de médecine esthétique induisant des effets secondaires qui vous gêneront pendant quelques jours sont : la pose de fils tenseurs et le Fraxel® (si le thérapeute choisi de traiter avec une intensité élevée).

La micro-greffe de cheveux ainsi que les interventions chirurgicales pratiquées à Forever Institut impliqueront toujours une éviction sociale de quelques jours au minimum.

La grande majorité des traitements de médecine esthétique ne procurent aucune douleur. Toutefois, certains types de traitements peuvent se faire sous anesthésie topique locale ; grâce à l’application d’une crème anesthésiante 1 heure avant la séance, votre confort peut être amélioré. Par exemple les traitements par laser fractionné (Fraxel®), Ulthera®, et l’épilation laser se font habituellement avec ce type d’anesthésie.

Pour les interventions qui nécessitent d’insérer une canule sous la peau - comme le Softlift et la pose de fils tenseurs - le médecin pratique une petite anesthésie locale au niveau des points d’entrée.

Parlez de votre sensibilité à la douleur à votre médecin esthétique. Dans certains cas il peut vous proposer un antidouleur par voie orale ou par inhalations.

Si vous êtes enceinte, nous déconseillons certains types de traitement laser et d’injections. En revanche les peelings Alchimie Forever et les drainages lymphatiques sont recommandés pour votre bien-être.

Si vous avez un antécédent de produits de comblement permanents ou semi-permanents (type silicone ou Sculptra®), nous déconseillons tout autre type d’injection, la pose de fils tenseurs ainsi que certains lasers et appareils médicaux (p.ex. Ulthera®).

De manière générale, tout type de geste de médecine esthétique est à proscrire si la zone de traitement présente une infection cutanée ou une blessure.

Il est très important de combiner des traitements du visage avec ceux du cou, du décolleté et des mains, qui subissent aussi une accélération de vieillissement par l’exposition aux UV. La plupart des traitements qui se pratiquent sur le visage peuvent se faire également sur ces autres parties du corps. Ainsi vous préserverez l’harmonie qui est essentielle à la beauté.